Évaluation qualitative et prospective du Programme national de bourses de sécurité familiale au Sénégal

Le Programme national de bourses de sécurité familiale (PNBSF) est un programme de transfert monétaire conditionnel mis en place au Sénégal en 2013 par la Délégation générale à la protection sociale et à la solidarité nationale (DGPSN). Ce programme a pour objectif général de «contribuer à la lutte contre la vulnérabilité et l’exclusion sociale des familles en vue de renforcer leurs capacités productives et éducatives» i) en mettant fin à la transmission intergénérationnelle de la pauvreté; ii) en atténuant rapidement la vulnérabilité aux chocs et en favorisant le développement du capital humain; iii) en améliorant la productivité des ménages; et iv) en réduisant les inégalités. La création de liens avec des programmes de renforcement de la résilience des ménages et la mise en place d’un cadre cohérent de protection sociale adaptative sont au cœur de la stratégie du programme. Le PNBSF est un programme d’ampleur nationale qui couvre à ce jour 300 000 ménages vulnérables. Pendant 5 ans, chacun de ces ménages reçoit 25 000 FCFA par trimestre, quelle que soit sa taille. Le processus de ciblage se fait à trois niveaux: géographique, communautaire et catégoriel. Les quotas de bénéficiaires ont été établis par commune en recourant à des critères démographiques et en tenant compte de l’incidence de la pauvreté. Le ciblage communautaire est mis en œuvre par des comités de village ou de quartier, qui établissent des listes de ménages les plus pauvres, listes qui sont ensuite validées par le comité communal de ciblage. Le ciblage catégoriel, piloté par l’Agence nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD) et la DGPSN, se fonde sur des enquêtes socio-économiques. Les listes issues de cette étape alimentent une base de données: le Registre national unique (RNU) qui présente un classement des ménages par niveau de pauvreté. Le PNBSF prévoit l’implication d’organisations non gouvernementales (ONG) locales dans la facilitation des différentes étapes du processus (ciblage, sensibilisation et suivi et appui aux ménages bénéficiaires concernant l’utilisation de la bourse, et la gestion du système de réclamation).