Éducation, conflits et malnutrition infantile : analyse sexospécifique des déterminants de la dénutrition au Soudan

Dans le cadre de cette étude, un échantillon d’environ huit mille enfants soudanais âgés de zéro à trentesix mois a fait l’objet d’une à analyse à variables multiples en deux étapes. Le Soudan enregistrait en 2014 un taux de dénutrition infantile de 15,8 pour cent, l’un des plus élevés au monde ; son classement à la 139e place sur 160 en 2017 selon l’Indicateur des inégalités de genre du PNUD trahit par ailleurs une forte discrimination à l’égard des femmes dans les domaines de la politique, de l’éducation et de la santé.