Programmes de transferts monétaires conditionnels en Amérique latine et les Caraïbes

Ce document vise à synthétiser l'expérience des programmes de transferts monétaires conditionnels (TMC) dans Amérique latine et les Caraïbes au cours des deux dernières décennies. Ces programmes publics qui visent à surmonter la pauvreté ont réussi à atteindre des populations traditionnellement exclues des prestations de la protection sociale, en articulant des actions intersectorielles‒ particulièrement dans le domaine de l'éducation, la santé et la nutrition‒ dans une perspective multidimensionnelle. Les TMC opèrent actuellement dans 30 pays de la région ; et en 2015 ils ont atteint 30 millions de ménages (environ 132 millions de personnes), c’est-à-dire, 20 % de la population d’Amérique latine et les Caraïbes.

À partir de son modèle original, ces programmes fournissent des transferts monétaires et des services aux ménages qui vivent dans la pauvreté et l'extrême pauvreté sous certaines conditions visant à améliorer les capacités de ses membres, en particulier les enfants et les adolescents. De cette façon, les TMC cherchent à réduire la pauvreté à court terme grâce aux transferts qui permettent soutenir niveaux de consommation de base, et à long terme par l'amélioration des niveaux de santé et d'éducation des enfants des ménages qui vivent en situation de pauvreté. Plusieurs évaluations d'impact montrent que les TMC ont réussi à améliorer le bien-être de la population cible en termes de revenus, de consommation alimentaire et d'accès à l'éducation et à la santé, en plus des effets en réduisant du travail des enfants.