Faire fonctionner les socles nationaux de protection sociale au profit des femmes

L’idée d’un socle de protection sociale (SPS) est désormais solidement ancrée dans le programme de développement mondial. Définis comme un ensemble de garanties minimales, y compris une sécurité du revenu de base pour les enfants, les adultes en âge de travailler, les personnes plus âgées et celles en situation de handicap, ainsi que des soins de santé essentiels pour toutes et tous, les SPS sont une promesse pour les femmes, surreprésentées parmi les exclus des régimes de protection sociale existants. À ce jour, l’intégration des préoccupations liées à l’égalité des sexes dans le domaine de la protection sociale s’est faite de manière inégale et non sans ambiguïté, et les risques et contraintes propres aux femmes n’ont pas été abordés. Tirant parti des expériences et éléments de preuve en provenance de pays multiples, la présente note d’information met en exergue les façons prometteuses de faire marcher les SPS pour les femmes. Beaucoup peut être fait pour intégrer la question de genre à la conception et à la mise en œuvre de programmes qui font la promotion de la sécurité du revenu tout au long du cycle de vie, y compris les transferts en espèces, les programmes de travaux publics et les pensions. Cependant, pour fournir des solutions à long terme, ces efforts doivent faire partie intégrante d’un ensemble de mesures plus générales, notamment de politiques permettant aux femmes d’accéder à des emplois décents, qui restent la source principale de revenu de la plupart des adultes en âge de travailler et de leurs familles.